Université Laval
Assistance: 418 656-5555

Travaux à chaud

Pour effectuer des travaux à chaud, vous devez obligatoirement vous procurer un permis qui autorise et encadre les travaux.

Les travaux à chaud représentent, tel que défini par le Code national de prévention des incendies (CNPI, section 5.2.), tous travaux utilisant une flamme nue ou produisant de la chaleur ou des étincelles:

  • découpage
  • soudage
  • brasage
  • meulage
  • fixation par collage
  • métallisation à chaud
  • dégel des canalisations
  • travaux en toiture
  • travaux à l’étain

Travaux à chaud interdits

Il est formellement interdit:

  • de chauffer un réservoir de propane avec un chalumeau.
  • de monter les fondoirs (bouilloires) à goudron sur les toitures.

Moyens alternatifs privilégiés

Lorsque les plans et devis ou toutes autres procédures de l’Université le permettent, l’exécutant doit éviter le recours au travail à chaud et employer des moyens alternatifs:

  • boulonner
  • utiliser des raccords mécaniques
  • employer des cisailles hydrauliques, une scie sauteuse ou des limes à main

Dans les autres cas, l’exécutant doit obtenir un permis pour effectuer les travaux.

Permis de travail à chaud

Permis de longue durée

Lorsque, pour un même secteur, des interventions sont exécutées sur plusieurs jours, un permis de longue durée doit être délivré avant l’exécution des travaux.

Permis quotidien

Lorsque la durée des travaux n’est prévue que pour 1 journée, un permis quotidien doit être délivré avant l’exécution des travaux.

Procédure d'obtention

Projet de rénovation, de construction ou de démolition relevant du Service des immeubles

L’entrepreneur ou l’employé UL doit se procurer un permis de travail à chaud auprès de son répondant (responsable de projets ou coordonnateur en technique du bâtiment du secteur concerné) avant l’exécution des travaux.

Projet qui relève ou est géré par une faculté ou un département

L’entrepreneur ou le sous-traitant doit se procurer un permis de travail à chaud auprès du SSP, en composant le 418 656-2131, poste 408500

Procédure d'application

  1. Avisez le SSP au 418 656-2131, poste 408500 afin qu’un de ses représentants se rende sur place pour autoriser le début des travaux.
  2. Avec l’aide du représentant du SSP, complétez et signez le permis. Affichez-le dans un endroit visible.
  3. Mettez en place les précautions requises.
    1. Retirez tous les matériaux combustibles dans un rayon de 15m (50pi.) autour de la zone des travaux.
    2. Si cela est impossible, protégez les matériaux combustibles au moyen de toiles d’amiantes ou d’écrans incombustibles.
    3. Pour les travaux de toiture, vérifiez la présence de matériaux combustibles du toit, du vide sous le toit et du comble, ou de l’étage sous le toit.
    4. Toute autre précaution inscrite sur le permis.
  4. Adressez-vous au SSP au début et à la fin de travail à chaud afin de faire désactiver et réactiver les équipements de détection incendie, et de confirmer la fin des travaux.
  5. Disposez d’un extincteur portatif conforme avant de débuter tout travail à chaud. Les extincteurs automatiques et les lances incendie doivent être fonctionnels.
  6. Dans le cas où un travail est exécuté sur plusieurs jours:
    1. Vous n’avez pas à répéter l’exigence des paragraphes 1 et 2 de la procédure d’application lors des autres journée des travaux.
    2. Respectez les exigences des paragraphes 3, 4 et 5 tous les jours qu’un travail à chaud doit être exécuté.
  7. Assurez une surveillance permanente des risques d’incendie en restant à proximité des travaux pendant l’exécution de ceux-ci et :
    1. Pendant le dîner et la pause-café,
    2. Au moins 60 minutes suivant leur achèvement. Cette durée pourra être bonifiée en fonction du risque et selon les observations du représentant du SSP.
  8. À la fin de la période de surveillance, communiquez avec le SSP au 418 656-2131, poste 408500.