Université Laval
Assistance: 418 656-5555

À propos

Mission

Sous la responsabilité du vice-recteur exécutif et au développement, le Service de sécurité et de prévention (SSP), dans un souci constant de protection des personnes et des biens, a pour mission d’assurer à l’ensemble des membres de la communauté universitaire un environnement de travail, d’étude et de recherche sécuritaire. Pour ce faire, le SSP:

  • assure la gestion et la coordination des ressources nécessaires à la protection des personnes, des biens et de l’environnement à l’Université Laval
  • veille à la sensibilisation et à la formation des différents intervenants, usagers et membres de la communauté universitaire
  • agit à titre d’expert-conseil auprès de la direction de l’Université et des unités institutionnelles pour toute question relative à la prévention et à la sécurité

Vision

Le SSP vise à être le chef de file des services de sécurité et de prévention dans le réseau universitaire canadien par:

  • la qualité de ses programmes de prévention répondant aux besoins de sa clientèle
  • sa gestion novatrice de la sécurité
  • sa gestion efficace des matières dangereuses
  • son implication dans le domaine des déplacements et de la gestion de son parc de stationnement
  • sa coordination des mesures d’urgence institutionnelles

Valeurs

Les valeurs du SSP sont:

  • le service à la clientèle
  • le professionnalisme de ses membres
  • le respect
  • l’intégrité

Secteurs d’activité du SSP

Sécurité et prévention

Dans un souci d’assurer la protection des personnes et des biens au sein de l’institution, le secteur Sécurité et prévention:

  • assure la coordination des opérations liées à la sécurité et à la prévention à l’Université Laval
  • planifie, dirige et encadre le travail des intervenants internes et externes concernés
  • s’assure du respect des lois et des règlements en vigueur

Responsabilités spécifiques de ce secteur

  • Assurer une présence rassurante, discrète et efficace, basée sur la sécurité des personnes ainsi que sur une utilisation respectueuse des biens et des services à l’Université Laval.
  • Évaluer les besoins des membres de la communauté universitaire et les risques potentiels liés à la tenue des différents types d’activités sur le campus.
  • Mettre sur pied des programmes de sensibilisation, de formation et de prévention, de concert avec les instances et les intervenants concernés.
  • Assurer, dans un souci de prévention de la criminalité et en collaboration avec les corps de police impliqués, la sensibilisation et la formation des différents intervenants ou usagers concernés.
  • Veiller, en collaboration avec les corps de police impliqués, au respect des lois et à la sauvegarde de l’ordre et de la paix sur le territoire de l’Université Laval.
  • Veiller, en collaboration avec le Service de protection contre les incendies de la Ville de Québec, à la conformité des constructions, aux inspections, aux vérifications et au respect des lois et des règlements applicables en matière de prévention des incendies sur le campus.
  • Collaborer à la tenue des enquêtes nécessaires au respect de l’ensemble des lois et des règlements en vigueur.
  • Coordonner l’installation et l’utilisation des systèmes de sécurité électroniques, physiques, mécaniques ou autres afin d’assurer la protection des personnes et des biens à l’Université Laval.
  • Assurer une veille technologique constante et faire les recommandations nécessaires quant à l’implantation de nouveaux systèmes de sécurité ou à l’intégration de nouvelles composantes aux systèmes déjà existants.
  • Superviser l’émission et la circulation de différents systèmes de contrôle des accès mis à la disposition des usagers.
  • S’assurer, en collaboration avec le Service des immeubles, de la mise en application de mesures et de pratiques sécuritaires concernant l’émission, la circulation et le contrôle des clés sur le campus.
  • Assurer, en situation de crise ou d’urgence, la coordination et le déploiement rapide et efficace des ressources nécessaires à la mise en application des mesures prévues par le Plan des mesures d’urgence de l’Université Laval et par les plans des unités concernées.
  • Assurer la coordination et la concertation du travail demandé par les différents intervenants et instances internes et externes impliqués par les plans de mesures d’urgence.
  • Proposer, développer et mettre en place des mesures et des pratiques de sécurité et de prévention mieux adaptées et correspondant à un environnement en constante évolution.
  • Développer, mettre à jour et tester, par des exercices de simulation, les procédures et les modèles d’intervention déjà existants.

Mesures d’urgence institutionnelles

Le secteur Mesures d’urgence institutionnelles voit à ce que le plan des mesures d’urgence de l’Université Laval et les plans des différentes unités soient régulièrement mis à jour.

À cette fin, il se concerte avec les intervenants internes et externes concernés afin:

  • de mettre en place des mesures de prévention
  • d’assurer les interventions lors de sinistres
  • de prévoir et d’appliquer des mesures de rétablissement à la suite d’un sinistre

Responsabilités spécifiques de ce secteur

  • Procéder à la mise à niveau du plan des mesures d’urgence de l’Université Laval.
  • Conseiller et soutenir les différentes unités et les partenaires institutionnels dans la préparation et la mise à jour de leurs plans respectifs.
  • Assurer une cohérence entre les plans des unités internes et celui de l’Université Laval ainsi qu’avec ceux des organismes externes appelés à intervenir sur le campus.
  • Veiller à la constitution et au bon fonctionnement des équipes d’évacuation des différents pavillons.
  • Assurer la formation des intervenants impliqués dans les situations d’urgence.
  • Procéder à la conception, à la planification et à la réalisation d’exercices institutionnels de simulation.
  • Planifier et effectuer un exercice d’analyse et de rétroaction à la suite de toute simulation ou intervention d’urgence.
  • Apporter les correctifs nécessaires au plan institutionnel et à ceux des unités et faire des recommandations aux partenaires et aux organismes externes afin d’optimiser l’efficacité des interventions à venir.
  • Participer à la concertation régionale en collaborant avec les diverses organisations concernées par les mesures d’urgence (Service de police de Québec et autres corps policiers, Sécurité civile, Service de protection contre les incendies de la Ville de Québec).
  • Sensibiliser, informer et former la communauté universitaire quant aux procédures à suivre en situation d’urgence.
  • Assurer une veille quant aux meilleures pratiques utilisées en matière de mesures d’urgence et faire les recommandations et les ajustements nécessaires afin d’optimiser celles déjà existantes.

Risques liés à l’utilisation des matières dangereuses

Le secteur des matières dangereuses a comme principaux objectifs de:

  • permettre aux travaux de recherche et d’enseignement ainsi qu’aux différentes activités des unités de l’Université de se dérouler dans la plus grande sécurité
  • limiter les risques par différentes mesures de contrôle, de prévention, de sensibilisation et de formation

Responsabilités spécifiques de ce secteur

  • Gérer et coordonner les ressources mises à la disposition des différents comités experts (utilisation des lasers, utilisation du rayonnement ionisant, gestion des produits chimiques et gestion des risques biologiques).
  • Travailler de concert avec les organismes chargés de la règlementation, des inspections, des vérifications et des autorisations afin de s’assurer que les activités d’enseignement, de recherche et d’autres unités de l’Université demeurent conformes.
  • Assurer une concertation entre les comités, les usagers et les organismes externes chargés de l’application des lois, des normes et des règlements relatifs à l’utilisation de matières dangereuses.
  • Fournir une expertise en matière de sécurité et un soutien direct aux utilisateurs de matières dangereuses, aux centres de recherche, d’enseignement et aux services apparentés, pour tous les projets susceptibles d’utiliser ou d’être en contact avec des matières dangereuses.
  • Assurer la gestion et l’élimination des matières résiduelles dans le respect des différentes normes et règles environnementales en vigueur.
  • Conseiller, informer et assurer la formation des usagers de matières dangereuses.
  • Constituer, équiper et entraîner des groupes d’intervention aptes à répondre à des situations d’urgence impliquant des matières dangereuses.
  • Conseiller les équipes d’intervention externes lors de situations d’urgence comportant des risques liés aux matières dangereuses.
  • Établir et assurer des liens entre les groupes internes et les équipes externes d’intervention qui participent aux opérations en situation d’urgence.
  • Assurer une veille quant aux meilleures pratiques utilisées en matière de gestion des risques associés à l’utilisation de matières dangereuses et faire les recommandations et les ajustements nécessaires, le cas échéant.

Déplacements et stationnement

Le secteur Déplacements et stationnement assure à toutes les catégories d’usagers l’utilisation harmonieuse des différents réseaux du campus de l’Université Laval.

Dans un souci de respect de l’environnement, il planifie, développe et gère l’utilisation de chacun des réseaux afin d’en optimiser la cohabitation, la convivialité et la sécurité, en conformité avec les plans de développement et les orientations de la direction de l’Université.

Responsabilités spécifiques de ce secteur

  • Identifier les besoins des différents groupes d’usagers en matière de déplacements et de stationnement sur le campus de l’Université Laval.
  • Assurer la gestion des réseaux disponibles et le développement de nouveaux réseaux (routes, sentiers, boisés) de façon à ce que cohabitent harmonieusement et en sécurité toutes les catégories d’usagers (piétons, cyclistes, automobilistes et usagers du transport en commun).
  • Favoriser l’utilisation des transports alternatifs par le développement de services et de mesures incitant à leur utilisation.
  • Améliorer l’accessibilité au transport en commun en collaborant au développement d’une meilleure desserte du campus de l’Université Laval.
  • Veiller à la gestion, à l’aménagement et à la relocalisation des espaces de stationnement déjà existants à l’Université Laval afin de favoriser la conservation des espaces verts sur le campus.
  • Favoriser la circulation piétonnière et cycliste en développant des réseaux desservant l’ensemble du campus de manière plus efficace et plus sécuritaire.
  • Travailler, de concert avec les différents intervenants interpellés par les déplacements, le transport et le stationnement, à la reconfiguration des réseaux et des accès routiers au campus de l’Université Laval (Ville de Québec, Réseau de transport de la Capitale, ministère des Transports du Québec).
  • Veiller, en collaboration avec les corps de police impliqués, à l’application des lois et des règlements relatifs au stationnement et à la circulation sur le campus.

Comités universitaires

Les tâches déléguées aux différents secteurs du SSP découlent des mandats de 7 comités universitaires rattachés au Vice-rectorat exécutif et au développement.

Comité-conseil d'usagers des déplacements, transport et stationnement

En tant que représentants des groupes d’utilisateurs, les membres du Comité-conseil d’usagers des déplacements, transport et stationnement donnent leur avis en toute matière touchant les déplacements et le stationnement.

  • Ils recueillent les commentaires et les demandes dans ce domaine afin de les transmettre à la direction concernée.
  • Ils transmettent aux membres de la communauté universitaire les informations relatives à ce secteur d’activités.
  • Ils proposent des modifications susceptibles d’améliorer la qualité des services offerts dans le secteur concerné.

Les tâches découlant du mandat au Comité-conseil sont assurées par le secteur Déplacements et stationnement.

Consultez la page du Comité-conseil d’usagers des déplacements, transport et stationnement pour en connaître le mandat, les dispositions et la composition.

Comité-conseil du service de sécurité et de prévention

En tant que représentant des divers groupes de la communauté universitaire, le Comité-conseil du service de sécurité et de prévention recueille les préoccupations de la communauté en ce qui a trait à la sécurité ainsi qu’à la prévention.

  • Il émet des demandes quant aux orientations et au fonctionnement du SSP.
  • Il peut participer à l’élaboration de mesures visant à renforcer le sentiment de sécurité sur le campus.

Les tâches découlant du mandat du Comité sont assurées par le secteur de la sécurité et de la prévention.

Consultez la page du Comité-conseil du service de sécurité et de prévention pour en connaître le mandat, les dispositions et la composition.

Comité de gestion des produits chimiques de l'Université Laval

Composé de professeurs, de représentants de l’administration universitaire et d’un spécialiste, le Comité de gestion des produits chimiques supervise la gestion des produits chimiques conformément aux lois et règlements des organismes de contrôle pour tout produit chimique utilisé sur le campus ou à tout autre endroit placé sous la responsabilité de l’Université.

Les tâches découlant du mandat confié au Comité sont assurées par le secteur de la gestion des risques chimiques.

Consultez la page du Comité de gestion des produits chimiques de l’Université Laval pour en connaître le mandat, les dispositions et la composition.

Comité de la sécurité dans l'utilisation des lasers et des sources optiques dangereuses

Composé de professeurs, de représentants de l’administration universitaire, d’experts de l’extérieur et du spécialiste en sécurité laser rattaché su SSP, le Comité de la sécurité dans l’utilisation des lasers et des sources optiques dangereuses a pour mandat principal:

  • d’appliquer des normes en matière d’aménagement des laboratoires comportant des lasers
  • de développer des cours de formation et de pratiques de travail qui assurent la sécurité du personnel, des étudiants, des chercheurs et des visiteurs dans le cadre de leur travail dans les laboratoires de l’Université et de ses centres de recherche hospitaliers

Les tâches découlant du mandat confié au Comité sont assurées par le responsable du secteur de la sécurité dans l’utilisation des lasers et des sources optiques dangereuses.

Consultez la page du Comité de la sécurité dans l’utilisation des lasers et des sources optiques dangereuses pour en connaître le mandat, les dispositions et la composition.

Comité de radioprotection de l'Université Laval

Formé de professeurs, de représentants de l’administration universitaire, d’experts de l’extérieur et d’un spécialiste en radioprotection rattaché au SSP, le Comité de radioprotection est l’autorité compétente chargée d’assurer le contrôle de l’utilisation des substances nucléaires sur le campus.

  • Il traduit les lois et les règlements de radioprotection ainsi que les conditions du permis de la Commission canadienne de sûreté nucléaire que détient l’Université en mesures concrètes faisant partie d’un programme.
  • Il délivre les autorisations internes pour l’utilisation des substances nucléaires.

Le président du Comité, conjointement avec le directeur du SSP, porte les dossiers concernant la radioprotection auprès de la haute direction.

Les tâches découlant du mandat du Comité sont assurées par le secteur de radioprotection.

Consultez la page du Comité de radioprotection de l’Université Laval pour en connaître le mandat, les dispositions et la composition.

Comité des mesures d'urgence institutionnel

Le Comité des mesures d’urgence institutionnel est l’instance décisionnelle en matière de situations d’urgence. Lors d’une telle situation, ses membres sont saisis de toute question relative aux mesures d’urgence utilisées.

Consultez la page du Comité des mesures d’urgence institutionnel pour en connaître le mandat et la composition.

Comité universitaire de gestion des risques biologiques

Le Comité universitaire de gestion des risques biologiques s’assure de la conformité aux normes de biosécurité des installations du campus et des centres de recherche affiliés à l’Université, et des exigences d’utilisation et de manipulation du matériel à risques biologiques.

La biosécurité englobe 3 secteurs, tous présents à l’Université en raison de ses activités de recherche et d’enseignement:

  • la santé humaine (pathogènes humains)
  • la santé animale (pathogènes animaux terrestres et aquatiques)
  • la protection de l’environnement (phytoravageurs)

Les activités réalisées au nom du Comité dans ces secteurs ont lieu sur le campus et dans 7 centres de recherche hospitaliers, à l’exception des activités de gestion de matières résiduelles ainsi que de vérification et de certification des enceintes de sécurité biologiques qui se déroulent uniquement sur le campus.

Ces activités sont régies par des lois, des normes et des lignes directrices de biosécurité fédérales émises par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA).

La majorité des tâches découlant du mandat confié au Comité sont assurées par le secteur de la gestion des risques biologiques.

Consultez la page du Comité universitaire de gestion des risques biologiques pour en connaître le mandat, les dispositions et la composition.