Université Laval
Assistance: 418 656-5555

Classification des lasers

Il existe à ce jour 8 classes différentes de lasers. Ces classes représentent leur niveau de dangerosité.

Avant 2007, les normes américaines régissant la classification des lasers étaient différentes des normes internationales. Il est donc possible de trouver les 2 types de classification dans les laboratoires, en fonction du lieu et de l’année de fabrication des lasers. Cependant, depuis 2007, la classification des la norme américaine s’est ajustée à la norme internationale.

Vous trouverez ci-dessous la description des classes selon la version la plus récente de la norme internationale IEC 60825-1-2014 Ed.3.0, en ordre croissant de dangerosité. Les descriptions de ces 8 classes sont similaires dans la normes ANSI Z136.1-2014.

 

Classe 1

Lasers qui sont sans danger pendant leur utilisation, y compris la vision directe dans le faisceau sur une longue période, même lorsqu’une exposition se produit lors de l’utilisation des dispositifs optiques télescopiques.

La classe 1 comprend également  les lasers de forte puissance qui sont totalement enfermés de sorte qu’aucun rayonnement potentiellement dangereux ne soit accessible pendant l’utilisation (appareil avec laser incorporé).

*À noter*
La vision dans le faisceau des appareils à laser de classe 1 qui émettent une énergie rayonnante visible peut encore produire des effets visuels d’éblouissement, en particulier à de faibles niveaux de lumiaire ambiante.

Classe 1M

Lasers qui sont sans danger, y compris la vision directe dans le faisceau sur une longue période pour l’œil nu. L’EMP (exposition maximale permise) peut être dépassée et des lésions oculaires peuvent apparaître après une exposition avec un dispositif optique comme des jumelles.

*À noter*
La vision dans le faisceau des appareils à laser de classe 1M qui émettent une énergie rayonnante visible peut encore produire des effets visuels d’éblouissement, en particulier à de faibles niveaux de lumière ambiante.

Classe 1C

Appareils à laser destinées à une application directe du rayonnement laser sur la peau ou les tissus corporels internes dans le cadre de procédures médicales, de diagnostic, thérapeutiques ou cosmétiques comme l’épilation, la réduction des rides et de l’acné.

Bien que le rayonnement laser émis puisse être aux niveaux des classes 3R ou 4, les expositions oculaires sont empêchées grâce à un ou plusieurs moyens techniques.

Cette classe a été introduite car ces appareils sont actuellement disponibles à la vente et que les mesures de contrôle spécifiées normalement pour les appareils à laser des classes 3B ou 4 ne leur sont pas adaptées.

Classe 2

Lasers qui émettent un rayonnement visible dans la gamme des longueurs d’onde de 400 nm à 700 nm, qui sont sans danger pour des expositions momentanées (0,25 s), mais qui peuvent être dangereux pour une vision délibérée dans le faisceau.

Les utilisation sont avertis par les étiquetages de ne pas regarder dans le faisceau, c’est-à-dire d’avoir des réactions actives de protection, en bougeant la tête ou en fermant les yeux, et d’éviter de regarder dans le faisceau en continu et de manière intentionnelle.

*À noter*
Les éblouissements, les aveuglements par l’éclair et les images consécutives peuvent être provoqués par un faisceau provenant d’un appareil à laser de classe 2, en particulier dans des conditions de faibles niveaux de lumière ambiante.

Cela peut avoir des implications de sécurité générales indirectes résultant de troubles visuels temporaires ou d’effets de surprise.

Ces troubles visuels peuvent être particulièrement préoccupant lorsqu’ils sont liés à des activités critiques du point de vue de la sécurité, comme le travail avec des machines ou en hauteur, en présence de hautes tensions, ou pendant la conduite.

Classe 2M

Lasers qui émettent des faisceaux laser visibles et qui sont sans danger pour une exposition de courte durée uniquement, à l’oeil nu. L’EMP peut être dépassée et des lésions oculaires peuvent apparaître après une exposition avec un dispositif optique comme des jumelles.

Les utilisateurs sont avertis par les étiquetages de ne pas regarder dans le faisceau, c’est-à-dire d’avoir des réactions actives de protection, en bougeant la tête ou en fermant les yeux, et d’éviter de regarder dans le faisceau en continu et de manière intentionnelle. L’étiquetage des appareils de la classe 2M met aussi en garde contre une exposition des utilisateurs aux instruments optiques télescopiques.

*À noter*
Les éblouissements, les aveuglements par l’éclair et les images consécutives peuvent être provoqués par un faisceau provenant d’un appareil à laser de classe 2M, en particulier dans des conditions de faibles niveaux de lumière ambiante.

Cela peut avoir des implications de sécurité générales indirectes résultant de troubles visuels temporaires ou d’effets de surprise.

Ces troubles visuels peuvent être particulièrement préoccupants lorsqu’ils sont lés à des activités critiques du point de vue de la sécurité, comme le travail avec des machines ou en hauteur, en présence de hautes tensions, ou pendant la conduite.

Classe 3R

Lasers qui émettent des rayonnements pouvant dépasser l’EMP pour une vision direction dans le faisceau, mais le risque de lésions dans la plupart des cas est relativement faible.

Le risque de lésions augmente avec la durée d’exposition et l’exposition peut être dangereuses pour une exposition oculaire dans la condition la plus défavorable (alignement du faisceau avec une pupille dilatée avec la totalité du faisceau entrant dans l’œil) ou une vision directe dans le faisceau de manière intentionnelle.

*À noter*
Les éblouissements, les aveuglements par l’éclair et les images consécutives peuvent être provoqués par un faisceau provenant d’un appareil à laser de classe 3R, en particulier dans des conditions de faibles niveaux de lumière ambiante.

Cela peut avoir des implications de sécurité générales indirectes résultant de troubles visuels temporaires ou d’effets de surprise.

Ces troubles visuels peuvent être particulièrement préoccupant lorsqu’ils sont liés à des activités critiques du point de vue de la sécurité, comme le travail avec des machines ou en hauteur, en présence de hautes tensions, ou pendant la conduite.

Port de lunettes de protection fortement conseillé

Classe 3B

Lasers qui sont normalement dangereux lorsque l’exposition oculaire dans le faisceau se produit (c’est-à-dire à l’intérieur de la DNDO), y compris une exposition de courte durée accidentelle. La vision de réflexions diffuses est normalement sans danger.

Les lasers de classe 3B qui s’approchent de leur LEA (limite d’émission accessible*) peuvent produire des lésions mineures de la peau, voire présenter un risque d’inflammation de matériaux inflammables. Cependant, cela n’est susceptible de se produire que si le faisceau a un petit diamètre ou s’il est focalisé.

Port de lunettes de protection obligatoire

* Définition de limite d’émission accessible : émission maximale accessible permise dans une classe particulière (en W ou en J). 

Classe 4

Lasers pour lesquels la vision dans le faisceau et l’exposition de la peau sont dangereuses, et pour lesquels la vision de réflexions diffuses peut être dangereuses. Ces lasers représentent aussi souvent un danger d’incendie.

Port de lunettes de protection obligatoire