Université Laval
Assistance: 418 656-5555

Période de ramassage des vélos abandonnés

Dès le 23 mai, le Service de sécurité et de prévention procédera à l’étiquetage des vélos abandonnés sur le campus. Cette campagne a pour but d’éliminer les vélos qui auraient été abandonnés sur le campus durant la saison hivernale et ainsi libérer des espaces dans les supports à vélo pour la période estivale.

Une fois les étiquettes apposées sur les vélos, les utilisateurs ont un délai de 3 semaines afin de retirer le vélo avant que celui ne soit ramassé et envoyé dans un organisme de recyclage.

Quels vélos sont étiquetés ? 

Tous les vélos qui ne sont visiblement plus en état de rouler ou qui ont clairement été abandonnés.

  • pneus manquants ou complètement dégonflés
  • pièces manquantes (guidon, pédale, siège, chaîne)
  • présence de rouille excessive signe que le vélo a passé l’hiver sous la neige
  • vélo non cadenassé
  • pièces ou cadenas laissés à l’abandon

Que faire si je trouve une étiquette sur mon vélo ?

Si votre vélo n’est pas abandonné, vous devez retirer l’étiquette et informer le bureau du stationnement. Spécifiez la couleur, la marque ou le modèle ainsi que le numéro de l’étiquette et l’endroit où se trouve votre vélo.

Nous vous rappelons que le campus et les supports à vélo ne doivent pas servir à l’entreposage de pièces ou de vélos.

Je n’ai pas retiré mon vélo du support et le délai (3 semaines) est écoulé, qu’arrive-t-il ?

Une fois le délai de 3 semaines écoulé, le Service de sécurité et de prévention coupera les cadenas des vélos ayant toujours une étiquette et ramassera les vélos. Ils seront entreposés temporairement sur le campus, période pendant laquelle il sera possible de récupérer votre vélo en communiquant avec le bureau du stationnement.

Par la suite, un organisme de recyclage de vélo viendra les chercher et à partir de ce moment, il ne sera plus possible pour le propriétaire du vélo de le récupérer.

Contactez-nous si vous avez des questions au sujet de la campagne de ramassage des vélos abandonnés.

 


Partager cette nouvelle :